Le mariage dit kamikaze, un danger pour la société musulmane
par Abdoul Latif bamiji
  • 31 Dec 2020 à 09:00:24

Malheureusement de plus en plus nous voyons beaucoup de jeunes s'adonner à cette pratique et les plus grandes victimes sont les sœurs qui se laissent avoir naïvement.. en réalité ce genre de mariage n'est pas un mariage légiféré selon la charī'a islamiyyah, mais une sorte de concubinage que ces jeunes essaient de légaliser en la présentant aux yeux des ignorants comme un mariage..

Avant toute chose nous allons essayer d'expliquer comment se passe ce mariage qui est (Bātil) nul et inexistant, ce soit disant mariage qui ne remplit pas les conditions de mariage islamique 

- Le premier type de ce mariage est ce qui est plus courant de nos jours, et c'est le moyen le plus utilisé par les loups affamés de la chaire fraîche, ces jeunes qui se cachent derrière la religion, ils prennent la religion d'Allāh pour appât, ils se disent Moutadayyine (religieux) et profitent des sœurs naïves qui ont découvert aussi la religion en plein midi.. et ce qui est très dangereux est que certains jeunes se réclament de la Salafiyyah sont les premiers à proposer ce genre de relation illicite à ces sœurs naïves se disant Salafiyyah. 

Selon eux : Un mariage c'est l'accord des deux, leur consentement et le paiement de la dot.. ainsi le mariage peut être consommés sans aucun souci car pour eux ils sont déjà mariés SubhānaLlāh, la sœur aussi veut se jouer les Khadījah pour tout faciliter elle dit je prends juste le Qur'ān comme dot.. alors c'est parti pour la nuit de noce, un bon matin les parents constatent seulement que leur fille a quitté la maison avec ses bagages, sans les avoir informé au paravent ni rien.. après quelques jours elle prend son téléphone pour appeler "Allô papa, maman je suis désormais marié" Lā hawlā walā kuwwata illa billāh, elle ne regrette aucunement de la souffrance qu'elle aura infligé à ses parents.. les parents pleurent et tentent tout pour le tout mais la sœur ne revient jamais a la maison..

Et le jour c'est gâté entre elle et son prince Arabe.. la voilà de retour chez les parents.. SubhānaLlāh j'ai vu des cas même ou la sœur est partie avec des frères a l'étranger loin des yeux des parents et après que le frère la divorcée étant donné que un mariage facile est égal à un divorce facile, elle a honte de revenir chez les parents, j'ai vu aussi des cas où c'est lorsque la sœur souffrait d'une maladie grave et abandonné par son prince Arabe qu'elle est entrée en famille..

Craignons Allāh chers frères et sœurs, ceci n'est pas un mariage légiféré, c'est plutôt du concubinage=la fornication, nous mettons en garde contre cette grande arnaque de notre époque.

Ces sœurs ne sont pas quand même tombé du ciel, elle ont des parents qui sont leur Waliy (tuteur)

Mais malheureusement ces jeunes gens à cause de leur soif de la chaire fraîche les font croire que elle n'ont pas forcément besoin de l'accord de leur tuteur pour se marier, ils prennes des engagements avec ces sœurs mais sans pour autant arrivé une seule fois devant la porte de leur responsable pour demander leur mains.. ils passent par ce chemin raccourci car ils savent que le chemin normal peut être coûteux et compliqué, ils endoctrinent les filles des pauvres gens pour les mettre les Choubouhāt (ambiguïtés) dans la tête en les citant les versets et ahādīth hors de leur contextes.. prennez garde d'eux ce sont les loups déguisés en agneaux.

- Le deuxième type de mariage Kamikaze est le fait que les deux se font des promesses de mariage, et le frère vas voir les parents de la fille, mais ceux ci dit d'attendre un peu, ou soit ils refusent pour des motifs personnel, ethniques ou familiale, le frère au lieu de tenter de les convaincre par la voie légale en envoyant les sages vers eux pour essayer d'éclairer les zones d'ombres chez les parents de la fille, alors dès le premier refus, lui il passe en action pour trouver un Waliy (tuteur) pour la fille et aussitôt le mariage est célébré SubhānaLlāh un tel mariage est Bātil (nul).. et ce fameux Waliy n'est autre que son ami loup avec les même objectif, si lui il est Waliy dans le faux mariage de son ami son ami aussi serait le Waliy de son faux mariage aussi a son tour, Allāhoul-Mousta'ān.

Étant donné que nous sachions que en Afrique souvent les parents refusent une première tentative de mariage pour voir si l'homme est vraiment sérieux, souvent même ils utilisent ce refus pour voir si le prétendant vas faire déplacer les personnes responsables ou les membres de sa famille pour venir les voir, y'a des familles quand tu vas toi seul ils te disent qu'ils n'ont pas affaire a toi qu'il faut que tu viennes avec les personnes plus responsables.. mais hélas le frère n'attend pas tout ça et il crée un frère quelque part là pour être le tuteur de la fille et ils célèbrent leur faux mariage.. il ne tient même pas compte de quand est-ce que le wilāyah (tutoriel) tombe de la main du premier responsable de la fille, Lā hawlā walā kuwwata illa billāh.

Souvent même y'a pas de I'lāne (annonce) ni de Walimah (festin) car ils font croire aux sœurs naïvent que le mariage le plus barakatisé comme ils le disent dans leur langage est le plus simple, SubhānaLlāh Allāhoul-Mousta'ān Nas-Al-Allāh As-Asalāmata Wal-'āfiyah..

Vous pouvez constater comment ces frères jouent avec les textes religieux..

À suivre pour la deuxième partie In Shā' Allāh..

Commentaire(s)

Categories

Nos Partenaires